Comment devenir B Corp quand on est une grande entreprise ?

La certification B Corp est une démarche ambitieuse et transformatrice dans laquelle de plus en plus d’entreprises s’engagent ou souhaitent s’engager. Elle est bien sûr vectrice de changements forts et apporte un certain nombre d’avantages à celles qui parviennent à se hisser jusqu’à l’obtention du label.  Cependant, pour les grandes entreprises, qui possèdent plusieurs filiales, sont implantées dans plusieurs pays, ou encore exercent dans différents secteurs d’activités, le parcours de certification peut rapidement paraître insurmontable sans éclairage ni accompagnement adapté.

Zoom sur les différentes approches de certification et sur les conseils pour réussir son parcours vers la certification B Corp. 

Les différentes approches de la certification B Corp

Il faut savoir que le processus de certification proposé par B Lab varie en fonction de la taille, de la complexité et de la structure capitalistique des entreprises. Il existe ainsi deux approches certifiantes :

  • L’approche standard (TPE, PME et ETI)
  • L’approche large (Grande entreprise et Multinationale)

Quelle que soit le parcours déterminé, il est possible (et même conseillé) de se faire accompagner par un cabinet de conseil externe certifié B Corp.

L’approche Standard

Cette approche concerne aujourd’hui environ 85% des entreprises qui souhaitent se lancer dans la certification. Pour les entreprises concernées par cette approche, le parcours de certification consiste à 1) remplir le B Impact Assessment, 2) modifier ses statuts pour répondre aux exigences légales de B Corp et 3) passer l’audit.

Pour prétendre à l’approche standard, voici les conditions à remplir :

  • Moins de 100M d’€ de chiffre d’affaires
  • Moins de 10 filiales
  • Moins de 5 pays d’opération
  • Moins de 3 secteurs d’activité
  • Capital non détenu majoritairement par une autre entreprise ou par l’Etat
  • Pas de franchise, de partage de nom ou de marque
  • N’opère pas dans une industrie controversée (alcool, tabac, substituts de lait maternel, eau en bouteille, etc.)

Si l’entreprise peut répondre « Oui » à toutes ces questions, elle pourra suivre une approche de certification standard.

En revanche, si une (ou plusieurs) de ces conditions n’est pas remplie, l’entreprise devra s’orienter vers une approche large (Grande Entreprise et MNC) et pour ce faire, se rapprocher de B Lab.

L’approche Large (Grande Entreprise et MNC)

  • Pour les entreprises entre 100M et 1Mds d’€ de chiffre d’affaires dont la complexité est trop importante pour une approche standard (cf. conditions à remplir), l’approche Grande Entreprise débute par une analyse de complexité orchestrée par B Lab. Le but ? Apporter de la clarté en vérifiant l’éligibilité* et la capacité de l’entreprise à passer la certification, puis définir les périmètres et processus de certification.
  • Pour les entreprises entre 1 et 5 Mds d’€ de chiffre d’affaires, l’approche large est systématique. Il n’y a pas besoin de conduire une analyse de complexité au préalable.

Analyse de complexité ou pas, l’approche large (Grande Entreprise et MNC) fait l’objet d’un processus encadré sous la forme d’étapes obligatoires, qui entraînent des frais supplémentaires :

  • Une 1ère étape visant, entre autres, à effectuer une revue préliminaire des éventuels risques et à déterminer les conditions d’éligibilité de l’entreprise* ;
  • Une 2ème étape visant, entre autres, à déterminer le périmètre complet de certification.

Les grandes entreprises sont par ailleurs soumises à une revue sur site lors de l’audit final.

*cas rédhibitoires – pas de certification possible : capital majoritairement détenu et contrôlé par l’Etat, situation de monopole, réponse excluante au questionnaire de divulgation (questionnaire de transparence à propos du secteur d’activité et des pratiques de l’entreprise).

Le Programme B Movement Builder

Pour les entreprises ayant un chiffre d’affaires supérieur à 5 Mds d’€*, B Lab Europe a par ailleurs créé un programme d’accompagnement complet (suivi individuel de la démarche RSE et engagement dans un collectif de grandes entreprises en cours de certification).

Danone, dont 50% du chiffre d’affaires est certifié B Corp (objectif 100% en 2025), y participe en faisant notamment du mentoring auprès d’entreprises rejoignant ce même programme.

*Les entreprises filiales d’un groupe effectuant plus de 5 Mds d’€ de CA ne sont pas éligibles au programme. Elles doivent suivre l’approche large (Grande Entreprise et MNC).

Les parties prenantes & ressources clés à mobiliser

Le niveau d’exigence étant très élevé, il est essentiel d’établir – et ce, dès le début – un alignement entre stratégie RSE et plan d’action B Corp.

Le parcours B Corp n’est pas un simple exercice de compliance. Il nécessite d’embarquer toute l’entreprise et de solliciter les bonnes personnes sur les différents volets d’action :

  • La direction
  • e ou plusieurs chef.fe(s) de projet (souvent au sein d’une équipe RSE)
  • Les contributeurs, membres d’une « équipe B Corp » transverse et représentative de toutes les expertises de l’entreprise
  • Les comités de direction des filiales (y compris des usines si usines il y a)

Par ailleurs, il est indispensable de prévoir un plan de communication dédié pour faire vivre la démarche et l’ancrer dans l’ADN de l’entreprise.

Et en externe, en se faisant accompagner par un cabinet de conseil (certifié B Corp Way), si besoin.

Quelques précautions avant de se lancer

Le parcours B Corp est bien souvent semé d’embuches, quelle que soit la taille de l’entreprise et sa « maturité RSE ». Voici quelques précautions à prendre avant de se lancer :

  • En répondant au questionnaire, ayez bien en tête que chaque point coché doit pouvoir être documenté : toutes les pratiques qui ne font pas formellement partie de la vie de l’entreprise ne pourront pas être validées pour obtenir la certification.
  • Ne soyez pas découragés par le faible nombre de points disponibles dans certaines questions : le questionnaire est suffisamment exhaustif pour que chaque entreprise y trouve son compte et atteigne les 80 points en mettant en place des actions structurantes.
  • Mettez en place les outils et process adéquats pour suivre et faire avancer la démarche : la certification B Corp est un chemin long et sinueux, dans lequel on pourrait facilement perdre du temps si on ne cadre pas suffisamment le projet.
  • Enfin, faites-en un véritable levier de transformation de l’entreprise : il est essentiel d’aligner la démarche avec la politique RSE de l’entreprise et d’embarquer l’entreprise à tous les niveaux pour en faire un véritable moteur de transformation et un élément constitutif de l’identité de l’entreprise.

Les conseils de nos consultant.e.s

Chez HAATCH, nous avons accompagné et accompagnons actuellement plusieurs entreprises, de toutes tailles et tous secteurs dans leur processus de certification B Corp. Voici quelques conseils que nous donnerions aux grandes entreprises qui souhaitent se lancer à leur tour :

  • Vous êtes chargé.e de B Corp dans votre entreprise ? Ne vous lancez pas en solo ! En interne, entourez-vous d’une équipe conséquente et motivée, qui portera le projet avec vous. Les membres de votre équipe doivent être représentatifs de la structure et complexité de votre entreprise (taille, filiales, sites de production, pays, etc.)
  • Faites de B Corp un mouvement d’entreprise, engageant et fédérateur pour l’ensemble de vos collaborateurs.
  • Assurez-vous que le top management est engagé et impliqué, et prêt à faire les changements nécessaires pour avancer.

HAATCH peut vous accompagner !

54ème entreprise française labellisée en 2018, (re)certifiée en 2021 avec un score de 105.8, HAATCH est également membre fondateur du B corp Way*.

Nos consultant.e.s, formé.e.s en tant que B Leaders, affichent un taux de réussite de 100% : toutes les entreprises que nous avons accompagnées ont obtenu la certification !

Chez HAATCH, nous vous aidons lors de ces différentes phases :

  • Sensibiliser en interne aux enjeux de la certification.
  • Dresser l’état des lieux de votre niveau d’engagement par rapport aux exigences B Corp et évaluer la marche à franchir pour atteindre la certification : combien de points vous manquent-ils pour être certifié ?
  • Identifier les axes d’amélioration et définir votre plan d’action correspondant.
  • Suivre le plan d’action, mettre à jour le questionnaire BIA et documenter l’ensemble de vos engagements.
  • Une fois la barre des 80 points sur 200 dépassée, vous accompagner dans le processus de soumission de l’évaluation B Corp. Nous sommes présents jusqu’au bout pour répondre et justifier vos réponses auprès des auditeur.trice.s.

Nous croyons que les entreprises ont un rôle de premier plan à jouer pour rendre le monde meilleur. Cette vision est à l’origine de notre raison d’être : « Faire converger les enjeux stratégiques et les engagements sociétaux des entreprises pour bâtir une économie durable et inclusive ».

*réseau d’entreprises de conseil officiellement reconnu par B Lab pour accompagner les entreprises dans leur labellisation et leur stratégie RSE.

PARLONS-EN !