RENOUER AVEC LE SUCCÈS EN MISANT SUR LES ACHATS DURABLES : PARTIE 1

#achat , #responsable , #dd , #rse , #lafuma mobilier , #camif
Achats durable et traçabilité

Fabriquer en France et faire croître son chiffre d’affaires, mission impossible ? Apparemment pas, bien au contraire ! Si je vous demande quel est le point commun entre la Camif et Lafuma Mobilier, que me répondez-vous ? Ces entreprises équipent vos maisons, mais pas que ! Elles ont aussi toutes deux choisi des modèles durables et des fabrications locales. Elles restent accessibles, modernes, digitales et continuent à croître ! Nous vous proposons un aperçu de leurs positionnements et des actions durables et écologiques qu’elles ont mises en place et espérons que cela vous inspirera ou vous donnera des idées à appliquer à votre cœur de métier.


La Camif
Fondée en 1947, la Camif est à l’origine la « Coopérative des Adhérents à la Mutuelle des Instituteurs de France ». En 2008, elle fait face à de grandes difficultés économiques et est mise en liquidation. Emery Jacquillat, alors président de Matelsom, distributeur de matelas et literie, décide de reprendre la Camif anciennement concurrente. Et de tout bouleverser ! Finie la vente par correspondance, place à la vente en ligne ! Les boutiques ferment, le modèle est à réinventer, le défi est plutôt costaud et pourtant, l’innovation insufflée à l’entreprise ne s’arrête pas là. Emery Jacquillat et ses équipes décident aussi de miser sur des produits durables, éco-reponsables et fabriqués en France et laissent le choix à leurs consommateurs de privilégier l’achat d’un produit français ou non grâce à un service de « conso-localisation ». Ce dernier permet à l’acheteur de savoir d’où vient le produit qu’il achète. Résultat ? 74% du chiffre d’affaires de l’entreprise est réalisé par le made in France ! Preuve que les consommateurs sont nombreux à privilégier le local, mais aussi la qualité. Autrement dit, si les produits français sont de qualité, pourquoi acheter des produits qui viennent de loin ? Le portefeuille n’est pas le seul critère d’achat de vos consommateurs, et c’est positif : moins de quantité mais une belle qualité, une fabrication en adéquation avec les valeurs éthiques et environnementales des clients, et des produits vendus plus cher car meilleurs. Un tournant à adopter ! Le chiffre d’affaires de la Camif a atteint les 40 millions d’euros en 2016 alors qu’elle n’en était qu’à 1,6 million en 2009 après sa reprise. Pas mal pour un après-crise, non ?

Lafuma Mobilier

Lafuma Mobilier suit le même chemin que la Camif en matière de positionnement durable, respectueux de son environnement et avec des produits fabriqués en France. Une véritable fabrication française, méritant le label Origine France garantie. Et celui-ci n’est pas donné à tout le monde ! Pour l’obtenir, il faut qu’au moins 50% du coût de revient unitaire des produits fabriqués soit hexagonal et que le produit soit pour la plus grande partie élaboré en France, c’est-à-dire que les matériaux y soient fabriqués et assemblés. Les matériaux sont choisis pour leur solidité, afin de ne pas devoir racheter régulièrement son mobilier. Lafuma Mobilier va encore plus loin en engageant une démarche de réduction de leur consommation d’énergie via l’installation d’un compresseur et d’une nouvelle cabine de peinture.

Résolument moderne tout comme la Camif, Lafuma Mobilier investit aussi dans l’expérience client et dans l’international et y réalise d’ailleurs 50% de son chiffre d’affaires grâce aux exportations. Le made in France plairait donc au monde entier ?




Marie Olivier